Des articles

Identification moléculaire par «PCR suicide» de Yersinia pestis comme agent de la peste noire médiévale

Identification moléculaire par «PCR suicide» de Yersinia pestis comme agent de la peste noire médiévale



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Identification moléculaire par «PCR suicide» de Yersinia pestis comme agent de la peste noire médiévale

Par Didier Raoult, Gérard Aboudharam, Eric Crubezy, Georges Larrouy, Bertrand Ludes et Michel Drancourt

Actes de l'Académie nationale des sciences, Vol. 97, n ° 23 (2000)

Résumé: On pense que la peste noire médiévale a tué jusqu'à un tiers de la population d'Europe occidentale au 14ème siècle. Il a été identifié comme peste à ce moment, mais récemment, l'organisme responsable a été débattu car aucune preuve définitive n'a été obtenue pour confirmer le rôle de Yersinia pestis en tant qu'agent de la peste. Nous avons obtenu les dents d'un enfant et de deux adultes dans une tombe du 14ème siècle en France, les avons perturbées pour obtenir la pulpe et appliqué le nouveau protocole «suicide PCR» dans lequel les amorces ne sont utilisées qu'une seule fois. Il n'y a pas eu de contrôle positif: ni Yersinia ni Yersinia ADN n'ont été introduits au laboratoire. Un résultat négatif est suivi d'un nouveau test utilisant d'autres amorces; un résultat positif est suivi d'un séquençage. La deuxième et la troisième paire d'amorces utilisées, codant pour une partie du gène pla, ont généré des amplicons dont la séquence a confirmé qu'il s'agissait de Y. pestis dans 1 dent de l'enfant et 19y19 dents des adultes. Les contrôles négatifs étaient négatifs. Les tentatives de détection des agents étiologiques alternatifs putatifs Bacillus anthracis et Rickettsia prowazekii ont échoué. La PCR Suicide évite tout risque de contamination car elle utilise un apprêt mono-coup - sa spécificité est absolue. Nous pensons que nous pouvons mettre fin à la controverse: la peste noire médiévale était un fléau.


Voir la vidéo: Les jeudis de lIHU - Histoire de Peste - Michel Drancourt (Août 2022).